L’hygiène vaginale est très importante pour garder sa partie intime propre et saine. Découvrons ensemble les 7 signes montrant que votre vagin n’est pas en bonne santé!!!

Chaque femme a besoin de savoir que son appareil génital est la partie la plus importante et la plus sensible de tout l’organisme. Ainsi, toutes les femmes devraient prendre soin de leur santé et effectuer des contrôles médicaux périodiques pour surveiller et prévenir leur corps de toutes maladies éventuelles. La chose primordiale qui doit être tenue en compte est la propreté intime. Effectivement, l’hygiène vaginale est très importante pour garder sa partie intime propre et saine. Découvrons les signes qui peuvent vous informer sur l’état de santé de votre vagin, si vous avez l’un d’eux n’hésitez pas à consulter votre gynécologue…

1. La sécheresse vaginale


Votre vagin ne peut pas être sec ou humide tout le temps, sauf pour les femmes ayant eu leur ménopause. Mais, si vous constatez une sécheresse pendant une longue durée, ceci devient alarmant! Vous avez besoin d’aller voir un spécialiste. En effet, La sécheresse vaginale est compréhensible si vous avez plus de 50 ans, mais au-dessous de cet âge ceci devient suspect.

2. Les flatulences ou pets vaginaux


Si la décharge est excessive, alors vous devez vous précipiter certainement chez un médecin.

3. Odeur nauséabonde


Chaque fois que vous allez faire pipi vous sentez une odeur fétide, et si vous êtes sûre que cette odeur vient de votre vagin. C’est une preuve évidente que votre vagin n’est pas sain.

4. Brûlures


Si vous ressentez des démangeaisons ou brûlures au niveau de votre vagin, c’est un signe de plus qui indique le fait que vous avez une affection vaginale. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

5. Des gouttes de sang en urinant.


N’ignorez pas ce symptôme, lui aussi peut être alarmant.

6. Saignements anormaux.


Un saignement anormal peut être causé par un déséquilibre hormonal. Mieux vaut faire un contrôle médical.

7. Saignement suite à des rapports sexuels.


C’est le plus grand symptôme du cancer du col de l’utérus, donc vous devriez être prudentes sur ce sujet et ne pas le négliger.

Likez cet article sur Facebook :