Votre lit est rempli d’insectes nuisibles aux poumons : voici comment les tuer rapidement, facilement et naturellement !

Les personnes allergiques à la poussière sont familières avec les éternuements, surtout au réveil ! D’autres symptômes souvent désagréables s’ajoutent à la liste… Cette allergie est généralement causée par des insectes invisibles à l’œil nu qui se développent dans les lits et les meubles rembourrés. Ces insectes sont multiples mais il en existe certains qui sont l’un des allergènes les plus courants : les acariens ! Voici donc comment se débarrasser rapidement et facilement de ces petites bêtes !
Partout dans le monde, les acariens sont responsables d’environ 45% des allergies. En Europe par exemple l’allergie aux acariens est l’allergie respiratoire numéro 1. Ils ne sont pas visibles à l’œil nu mais sont partout et dans presque toutes les maisons, ces petites bêtes connaissent un pic de prolifération entre juillet et septembre, mais la concentration d’allergènes intervient deux mois plus tard. Il est donc important de mettre en œuvre une stratégie de lutte pour ne pas se laisser déborder par ces hôtes embarrassants.

L’allergie à la poussière ?

Les acariens sont des organismes microscopiques qui se nourrissent de la poussière domestique et de l’humidité de l’air. Ils sont l’un des allergènes intérieurs les plus courants et les symptômes peuvent être présents toute l’année. En plus de la rhinite allergique, l’allergie aux acariens peut également déclencher de l’asthme et des poussées d’eczéma. Les personnes allergiques aux acariens souffrent le plus souvent d’allergies dans les intérieurs, leurs symptômes s’aggravent souvent pendant ou immédiatement après le balayage, le dépoussiérage ou l’utilisation de l’aspirateur. Le processus de nettoyage peut remuer les particules de poussière, ce qui facilite leur inhalation.

Les symptômes d’allergie à la poussière ?

  • L’éternuement
  • Le nez qui coule ou bouché
  • Les yeux rouges, irrités ou larmoyants
  • La respiration sifflante, toux, oppression thoracique et essoufflement
  • Les démangeaisons.
  • Les acariens ne sont pas les seuls qui causent des allergies, il existe également les blattes,
  • les moules, le pollen et les poils.

Les lieux préférés des acariens

Les acariens se développent et se propagent dans des nids accueillants et chauds. On les trouve partout où vivent les humains car ils se nourrissent principalement de peaux mortes. Des colonies invisibles de plusieurs millions d’acariens prolifèrent dans les tapis, les matelas et autres meubles rembourrés. Ils se développent particulièrement bien dans les environnements humides (60 à 80 %) et à une température assez élevée et stable (26 à 32 °C).

Likez cet article sur Facebook :