Elle est née avec une centaines de marques de naissance surdimensionnées… Quand vous la verrez après 20 ans, alors là …!!!

« Tout le monde est né avec un aspect différent et nous devons tous nous sentir beaux dans notre propre peau… » Une adolescente a partagé cette grande pensée avec nous.

Ciera Swaringen est une jeune fille de 20 ans qui vit à Rockwell, en Caroline du Nord. Elle est née avec des centaines de taches de naissance surdimensionnées qui couvrent tout son corps. C’est une affection cutanée très rare, qui arrive à une personne sur 500.000 personnes.

Les parents de Ciera la nourrissaient comme leurs autres enfants et l’avaient inscrite dans une école où, malheureusement, elle devait subir des railleries cruelles des autres enfants et ainsi que des adultes. Elle a été surnommée «chienne tachetée» par les intimidateurs de l’école et certains gars l’appelaient par ce nom outrancier en pleine face. Mais, elle a développé une attitude positive envers ses taches de naissance.

Oui! Elle se sentait différente, mais pas de la façon dont elle était supposée être. Ciera ne s’est jamais haï pour avoir des taches de naissance qui couvrent son corps entier. Au lieu de cela, elle les accepta et choisit de mener une vie heureuse.

Ciera est né avec des taches de naissance qui couvrent environ 70% de son corps.

Elle dit, elle ne s’est jamais sentie mal d’avoir des taches de naissance, mais a dû faire face à l’intimidation toute sa vie… Elle a ignoré tout et a accepté avec bonheur ce qu’elle est née avec. Ciera a donné une grande leçon de vie à nous tous.

Ciera a déclaré …

« Un jour, je me souviens d’avoir été dans le bus scolaire et d’avoir entendu un jeune garçon rire de moi et m’appeler chienne tachetée. »

Elle a également dit …

« Les adolescents sont généralement les premiers à commenter ma pathologie quand ils me voient. Cela m’avait vraiment fait perdre confiance. Du moment que j’étais encore jeune, cela m’a fait sentir différente des autres enfants de sorte que je me demandais ce qui cloche avec moi…»

Elle se sent chanceuse d’avoir grandi dans une petite ville.

«Je me sens chanceuse d’avoir grandi dans une petite ville parce que la plupart des gens autour de moi connaissent mes taches de naissance, alors je me sentait tout à fait normale.

Likez cet article sur Facebook :